Menu

Test de paternité : un moyen utile pour découvrir ses origines

mai 9, 2017 - Santé, médecine et bien-être
Test de paternité : un moyen utile pour découvrir ses origines

Selon des informations d’ordre paléontologiques et génétiques, l’homme anatomiquement moderne serait une évolution de l’Homo sapiens archaïque. Cette transformation serait intervenue exclusivement sur le sol africain entre 200 000 et 100 000 avant notre ère. Il aurait ensuite quitté l’Afrique pour remplacer petit à petit les populations humaines antérieures telles que l’Homo erectus et l’homme de Néandertal. Mais si nous nous rapprochons de notre époque, chacun de nous peut avoir un arrière-grand-père ou grand-oncle qui aurait tenté fortune en Amérique ou essayé de refaire sa vie dans une des anciennes colonies de la France. C’est le cas de Jean-Claude qui, lors de vacances au Viêtnam, a rencontré par hasard Carole, une métisse qui portait le même nom que lui. Au début, il s’était dit qu’il s’agissait d’une pure coïncidence. Cependant, au fil des conversations avec cette dame qui a à peu près le même âge que lui, il a appris que l’arrière-grand-père de cette dernière était un Français. Il était venu dans l’ancienne Indochine pour s’y consoler d’une histoire d’amour qui s’est mal terminée. Finalement, il s’est marié avec une jeune femme indigène et de cette union est né trois enfants, dont l’un est le grand-père de Carole. Intrigué, Jean-Claude commence à fouiller les archives familiales, une fois rentré en France. Il apprend que le frère de son arrière-grand-père est effectivement parti en Indochine au début du 20e siècle. Il décide de contacter Carole afin de faire test ADN tous les deux pour s’assurer l’existence d’un lien de parenté entre eux. Au final, le résultat confirme que Jean-Claude et Carole sont bel et bien parents, ce qui aurait été difficile à croire sans la fiabilité du test de paternité.

Test de paternité : pour enlever tout doute

Il est vrai que, de nos jours, le test de paternité est un outil à la disposition du public pour déterminer si un homme est vraiment le père d’un enfant ou non. Il est même possible de réaliser un test prénatal si l’enfant est encore dans le ventre de sa mère. Il faut tout de même savoir que la procédure à suivre pour effectuer le test adn du point de vue légal est généralement fastidieux et coûteux. La législation française est, en effet, très stricte sur ce point et elle se soucie surtout de protéger les enfants. C’est pourquoi il faut toujours obtenir l’autorisation d’un juge avant de pouvoir procéder au test. Ce dernier évalue donc l’utilité ou non de passer par cette étape, afin de ne pas faire subir des préjudices moraux aux enfants. Cependant, la France constitue un cas isolé en Europe, car la pratique du test de paternité est libéralisé chez nos voisins italiens, britanniques, allemands, belges, néerlandais ou espagnols. D’ailleurs, comme la Justice n’autorise que 1 000 tests par an, de nombreuses personnes n’hésitent pas à faire des tests adn de leur propre initiative, ce qui est complètement illégal. De nombreuses voix commencent à s’élever afin que les législateurs français suivent l’exemple de toute l’Europe et autorisent par conséquent de faire test sans passer par la voie légale. C’est le cas de plusieurs psychologues qui estiment que la construction d’un enfant nécessite qu’il ne vive pas dans le mensonge.

Filiation : pas seulement une appartenance biologique

En tout cas, la libéralisation du test de paternité continue de faire débat dans toute l’Hexagone. Certaines personnes sont pour tandis que d’autres opposent une fin de non-recevoir à ce sujet. D’où l’importance de déterminer comment faire un test de paternité sans risquer de faire exploser le cercle familial.

  • comparatif aspirateur silencieux
  • plafond livret a
  • la Piscine hors sol
  • Guillotine saucisson coupe saucisson
  • Ceinture électrostimulation
  • Climatiseur mobile sans évacuation