Préparer la personne âgée à une fin de vie à domicile

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement apporte des évolutions importantes dans un contexte de prise de conscience de mieux accompagner les aidants afin de mieux entourer et protéger les personnes âgées en perte d’autonomie. À cet effet ont été créées des plateformes territoriales d’accompagnement et de répit. Une centaine d’entre elles ont été créées depuis 2008 d’abords tournés vers les malades d’Alzheimer et leurs proches. Leur accès étant une garantie pour le maintien à domicile dans le cadre d’une prise en charge de la fin de vie, le ministère de la solidarité et de la santé a souhaité développer leurs missions en partenariat avec les professionnels de santé et toute structure de service d’aide et de soins à domicile au maintien à domicile experte dans le domaine de la gérontologie. En effet, l’objectif est que deux plateformes de répit soient disponibles par département conformément au plan national des maladies dégénératives 2014-2019.

Que proposent les plateformes territoriales et de répit ?

Une plateforme permet la mise en commun d’interlocuteurs spécialistes de la gérontologie et de l’hospitalisation à domicile en fin de vie afin d’être un lieu privilégié pour proposer une palette de services souples et diversifiés visant à favoriser à la fois le bien-être des aidants et le suivi de la santé des personnes composant le foyer. Il s’agit de répondre aux besoins :

  • D’information pour aider les proches à comprendre la maladie, l’environnement composant la fin de vie de la personne âgée c’est-à-dire cerner la perte d’autonomie voire la maladie neuro-dégénérative telle que la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées, parkinson et sclérose en plaque.
  • D’écoute lorsque le foyer se trouve isolé, préoccupé par l’évolution de la situation.
  • De conseils afin d’effectuer une prise en charge globale alors que les déplacements sont souvent rendus plus difficiles.
Cet article peut vous intéressez :   Les 10 secrets que les médecins ne vous diront jamais pour une santé en béton !

Au-delà de cet accueil qui est totalement personnalisé, les plateformes peuvent proposer diverses prestations de soutien de répit ou de soutien à la personne malade, à son aidant afin d’être orienté vers une ressource plus adaptée si nécessaire.

De manière plus globale, ces plateformes favorisent le maintien de la vie sociale et relationnelle de la personne malade et de son aidant en vue de lutter contre le repli et la dépression du couple aidant-aidé c’est-à-dire d’assurer la protection de la personne âgée qu’elle soit valide ou non.

En revanche, les plateformes n’ont pas pour mission d’évaluer les besoins de la personne malade ni de l’accompagner dans son parcours de soin ni à fortiori d’évaluer l’état de santé du patient. L’intervention à domicile des intervenants de la plateforme se limite aux actions nécessaires dans le cadre de la mise en place des prestations de répit ponctuelles. Ces intervenants doivent être formés en permanence afin de répondre efficacement aux besoins grandissants d’une population en pleine croissance vers le 3âge et la dépendance. À cet effet, il faut sans cesse innover et trouver des solutions adaptées.

Quels sont les services novateurs en matière de fin de vie à domicile ?

Il est recommandé à tous les acteurs tournés vers le secteur de la perte d’autonomie, du handicap de renforcer le partenariat afin de révéler les meilleures solutions novatrices pour concilier le quotidien des seniors et préserver confort et qualité de vie.

C’est pourquoi les plateformes seront des interlocuteurs privilégiés pour recueillir les solutions proposées par les professionnels du service d’aide et de soins à domicile. Certaines structures excellent à proposer qualité et services novateurs à savoir :

  • Professionnels de santé spécialistes à domicile tels que psychologues, ergothérapeutes
  • Services esthétiques à domicile
  • Rencontres autour d’un café des aidants en présence d’un travailleur social
  • Personnalisation des échanges humanistes autour de communautés spécifiques comme par exemple les survivants de la shoah.
Cet article peut vous intéressez :   Les brosses électriques afin de faciliter et maximiser le soin pour votre visage

Le concept est de déployer une démarche qualité optimale et généralisable sur tout le territoire afin d’être accessible pour tous et assurer une prise en charge complète de la fin de vie.

Marie
Je suis Marie rédactrice web passionnée qui apporte une expertise précieuse à chaque projet que j'aborde. Forte d'une solide formation en journalisme et en communication, je me suis rapidement fait un nom dans le monde de la rédaction en ligne grâce mon style d'écriture captivant et ma capacité à créer du contenu engageant.