Menu

Petit historique du Sup gonflable

août 12, 2017 - Shopping et boutiques en ligne
Petit historique du Sup gonflable

C’est dans les années 1960 que le stand up paddle est né sur les plages hawaïennes, en même temps que son cousin, le surf. Il s’agissait à l’époque d’un moyen simple pour faire du commerce ou pour explorer les lagons dans ces merveilleux archipels. La planche paddle était encore assez archaïque, avec un nez rond et une forme assez imposante, aussi bien en longueur qu’en largeur. Mais très vite, il sombre dans l’oubli, victime certainement du succès du surf. Il faut attendre l’organisation d’une compétition internationale officielle à Hawaï en 2004 pour que le célèbre surfeur Laird Hamilton originaire du coin attire l’attention du public avec une version plus sophistiquée et plus moderne du sup d’il y a plusieurs décennies.

Depuis ce coup de projecteur inattendu, cette discipline se développe petit à petit. Elle fait même partie de la Fédération française de surf depuis le mois de novembre 2009, traduisant une reconnaissance envers un sport qui commence à avoir les faveurs du public. De même, de grandes compétitions de pagaie paddle sont organisées dans le monde entier, réunissant l’élite dans la discipline. Il faut citer, entre autres, Kai Lenny, Casper Steinfath, Georgie Gomez, Bernd Roediger ou encore Mo Freitas. Les tricolores ne sont pas en reste, avec Titouan Puyo, Arthur Arutkin et Martin Letouneur comme porte-fanions en France.

Les caractéristiques du Sup gonflable

Il convient de souligner qu’il existe deux grandes catégories de sup. D’un côté, il y a les modèles rigides qui ressemblent plus ou moins aux planches de surf, avec un aileron sur le dessous qui assure une meilleure stabilité du sportif. De l’autre côté, il y a le stand up paddle gonflable qui peut se gonfler en quelques minutes seulement ou tout autre dispositif similaire. Mais en général, la planche fait une longueur de 2,2 à 4,5 mètres et peut avoir un volume de 250 litres pour un poids allant jusqu’à 25 kilos. Si la planche rigide offre une meilleure glisse sur un plan d’eau, le paddle gonflable s’améliore petit à petit pour permettre à ses adeptes d’avoir davantage de plaisir. En ce qui concerne la pagaie du Sup gonflable, il existe des modèles en résine destinés aux amateurs. Quant aux professionnels, ils utilisent maintenant des pagaies en carbone et autres matériaux légers afin d’augmenter leurs performances.

Sous l’impulsion de la Fédération française de surf(FFS), la législation a évolué en mai 2014. Depuis cette date, le stand up paddle gonflable ou rigide de plus de 3,50 mètres n’est plus considéré comme un engin de plage. Cela signifie que ce genre de paddle gonflable ou rigide peut désormais franchir la bande de 300 mètres du rivage, sans toutefois dépasser la limite de 2 miles nautiques, et en respectant un certain nombre de restrictions. Cela permet aux amateurs et aux professionnels de sup gonflable de décupler leur plaisir puisqu’ils peuvent dorénavant aller taquiner les vagues, au lieu se balader sur une eau calme ou descendre une eau vive comme une rivière ou un fleuve.

Le Sup gonflable : pour qui ?

Il faut souligner que le sup gonflable peut être pratiqué par tout le public, de 7 à 77 ans. Il existe d’ailleurs différents modèles afin de s’adapter à la morphologie de chacun. Si certaines personnes choisissent une planche pour sa rigidité, d’autres optent pour celle qui possède une meilleure flottabilité. Mais qu’importe le type de board, le principal est de pouvoir l’emporter avec soi puisqu’il tient dans un sac de transport une fois qu’il est dégonflé. Pratique et facile à utiliser, donc.

  • Serrurier Paris
  • plafond livret a
  • la Piscine hors sol
  • Guillotine saucisson coupe saucisson
  • Ceinture électrostimulation
  • Climatiseur mobile sans évacuation