Menu

Les principales différences entre l’EURL et la SASU

juillet 25, 2018 - Entreprise et Economie
Les principales différences entre l’EURL et la SASU

EURL ou SASU ? La question hante les pensées de nombreux entrepreneurs qui souhaitent créer leur société pour démarrer leur activité. En effet, le choix du statut juridique adéquat pour l’entreprise est l’une des phases les plus importantes lors de la création de l’entreprise.
Un mauvais choix peut s’avérer désastreux quant au régime fiscal et social applicable au chef d’entreprise et à ses décisions, ainsi qu’aux bénéfices dégagés par la société.

L’EURL et la SASU : deux personnes morales comprenant un associé unique

Lorsqu’on regarde rapidement, il n’y a pas de grande différence entre une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, laquelle est une petite forme de société à responsabilité limitée, et la société par actions simplifiée unipersonnelle, laquelle représente une petite SASU.

Dans les deux cas, la structure juridique comprend une personne physique ou morale unique entrant dans le capital, laquelle est appelée « associé » dans une EURL et « actionnaire » dans une SASU. Pour autant, au-delà de cette précision terminologique, le régime applicable aux deux sociétés est sensiblement le même.

La transformation de la société en cas d’arrivée de nouvelles personnes

Puisque EURL et SASU ne comprennent qu’un associé ou actionnaire unique, l’arrivée de nouvelles personnes physiques ou morales dans l’entreprise a pour conséquence le changement de la forme sociale envisagée. Une telle transformation est par ailleurs prévue d’office dans les statuts de la société, lesquels peuvent être rédigés par un notaire, un avocat ou une agence juridique en ligne.

La transformation d’une EURL en SARL

Si l’EURL ne peut comprendre qu’un associé unique, l’arrivée d’une deuxième personne (physique ou morale) a pour effet de transformer cette structure en SARL. Or, une SARL ne peut comprendre qu’un nombre maximal d’associés égal à 100 personnes. Au-delà, il faut envisager un autre type de société, par exemple une société anonyme.

La transformation d’une SASU en SAS

De la même manière, la SASU ne peut comprendre qu’un associé unique. En revanche, en cas d’agrandissement de la société par l’arrivée de nouvelles personnes, il est possible d’accepter un nombre illimité d’actionnaires dans le cadre de cette structure juridique.

Ce point constitue donc un principal avantage de la SASU par rapport à l’EURL en cas d’agrandissement de la structure sociale, puisqu’un développement illimité peut être prévu dans le cadre d’une SASU.

Confier la création de sa société à un professionnel permet d’anticiper les difficultés

En cas de doute, faire appel à un professionnel ou à une agence juridique pour effectuer la creation eurl permet de s’affranchir de nombreuses difficultés et d’obtenir des conseils éclairés quant au choix du régime juridique qui correspondra le mieux à l’activité de l’entrepreneur.

Par ailleurs, de précieux conseils quant au choix du montant du capital social à apporter peuvent être délivrés à l’entrepreneur.

Enfin, la rédaction des statuts par un professionnel permettra d’anticiper tout agrandissement futur de la société sans exiger la modification des statuts de cette dernière en cours de vie sociale.

  • comparatif aspirateur sans sac
  • plafond livret a
  • Piscine hors sol
  • Guillotine saucisson
  • Ceinture électrostimulation
  • Climatiseur mobile sans évacuation
  • aspirateur Dyson
  • enceinte bluetooth